mercredi 10 octobre 2012

Crypt records, quand la télévision était moins conne



Cela faisait un moment que je voulais mettre en ligne ce document que les officionados du label connaissent tous mais que la nouvelle génération de (raw) punk'n'roller n'a peut être jamais vu... Ce document, qui a trainé sur diverses plateformes d'échanges (Soulseek en tête, jusqu'au dégoût du son cradingue du MP3...) traîne peut être sur YouPube, j'en sais rien...



Enfin bon, le tout se passe sur la télé germanique dans l'émission "Wawa" avec le fantastique El Vez (ex Zeros) comme présentateur avec une émission spéciale Crypt Records. Dingue ! Qui oserait faire la même chose aujourd'hui ? Arte peut être ? hum.... On y aperçoit les Oblivians, New Bombs turks, Gories... Le rêve éveillé de tout amateur de bonnes et réelles sensations rawk'n'roll !
Crypt, donc, ce label américain d'origine puis allemand, suite au déménagement de son mentor Tim Warren. La boutique Crypt est d'ailleurs basée aujourd'hui à Hambourg.

Tim Warren

Crypt c'est le label qui est surtout connu pour "Back from the grave" la série de compile de punk rock 60's, une sorte de Nuggets plus sauvage et contenant des groupes plus obscures mais méritants !

C'est aussi le label de groupes importants des 80's et des 90's comme les Oblivians, Gories, Devil Dogs, entre autres !


Vu qu'un nouvel album sort ces jours-ci, c'est aussi le label du premier Jon Spencer Blues Explosion au son si pur et dépouillé (ce ne sera plus jamais le cas ensuite).


En ce qui concerne l'hôte de ce blog, c'est donc surtout le label du groupe qui m'a le plus (et qui continue) secoué dans les 90's perdues au milieu du son brit-pop ou de la techno  ou de l'éléctro (c'est trop).

THE DEVIL DOGS
(pour les citer,encore et encore)

Aujourd'hui, les labels sont nombreux et souvent de qualité, mais à l'époque de Crypt, choper de la qualité était moins évident...
Aujourd'hui, le MP3 est venu troubler le jeu et semble même séduire les rockers les plus aguerris... Pourtant, ce son... Mais c'est un autre débat, hein ! Bon visionnage motherfuckers, comme on dit "la-bas" !!
Pas de nostalgie là-dedans, hein, c'est de l'histoire, uniquement.

Part 1 :
video

Part 2 :
video

Aucun commentaire: