samedi 17 janvier 2015

Radio Caroline, Sex, Vinyls, drugs, and rock'n'roll !

 Rolling stones by Chris Damned on Grooveshark



L'un des Dj's de Radio Caroline lors d'un reportage sur la station pirate

Baptisé en France "Good Morning England" (The Boat That Rocked ou Pirate Radio ailleurs) est un film germano-franco-britannique écrit et réalisé par Richard Curtis, sorti en 2009.

Largement basé sur l'histoire de Radio Caroline, Good Morning England raconte l'histoire, en 1966, d'une radio pirate fictive et de son équipage et disc-jockeys éclectiques, qui diffusent du rock'n'roll et la musique pop au Royaume-Uni à partir d'un navire ancré dans la Mer du Nord, tandis qu'ils sont confrontés aux efforts du gouvernement britannique afin de les stopper. Il est produit par Working Title Films pour Universal Pictures et a été filmé sur l'île de Portland et aux Studios de Shepperton, au Royaume-Uni.




Sorti en salles le 1er avril 2009, Good Morning England a rencontré un échec commercial (mais ça on s'en fout) au box-office britannique, avec seulement 6,1 millions de £ de recettes en douze semaines, soit moins d'un quart de son coût de production, plus de 30 millions de £.

Le film est une comédie basée sur les relations entre l'équipe de DJ's, ses fans,  et l'autorité politique de l'époque plutôt castratrice de liberté et très conservatrice... Le scénario donne l'occasion d'évoquer, avec humour, ce qui à l'époque permettait l'émancipation et le plaisir d'écouter une musique non sexuellement bridée ou mortifère... Ici, l'anachronisme est roi, comme pour le morceau qui ouvre cet article et qui est présent dans le film,  l'action se passant en 1966, beaucoup de morceaux que l'on entends dans le film n'avaient normalement pas vu le jour...

Je vous souhaite de ne l'avoir jamais vu !!

Synopsis : Carl vient de se faire renvoyer du lycée, et sa mère a décidé qu'il irait réfléchir à son avenir auprès de son parrain, Quentin. Il se trouve que celui-ci est le patron de Radio Rock, une radio pirate qui émet depuis un bateau en mer du Nord peuplé d'un équipage éclectique de DJ's rock and roll. À leur tête se trouve le Comte, un Américain exubérant, véritable dieu des ondes en synergie totale avec la musique. A ses côtés, ses fidèles animateurs : Dave, ironique, intelligent et d'un humour acéré ; l'adorable Simon, qui cherche l'amour ; l'énigmatique Midnight Mark, séduisant et silencieux ; Wee Small Hours Bob, le DJ des petites heures du matin, accro à la musique folk et à la drogue, Thick Kevin, qui possède l'intelligence la plus microscopique du monde ; On-the-Hour John, le chroniqueur des actualités, et Angus "The Nut" Nutsford, qui est sans doute l'homme le plus agaçant d'Angleterre... La vie en mer du Nord est riche en événements...



J'ai vraiment apprécié dans ce film le rapport au rock'n'roll, au vinyle, à la liberté... Et on se rends bien compte qu'aujourd'hui les allers-retours ou même les marches arrières sur le sujet sont nombreux...
Sinon, je ne polémiquerais  pas d'avantage hein, ce ne sera pas mon propos ici.
C'est vrai que lorsque l'on voit ce qu'est devenue la bande FM aujourd'hui... On se demande toujours pourquoi tant de batailles pour finir dans le mainstream, la pub et le pognon... 
Je voulais juste partager "un bon moment" avec vous, en ces temps d'amertume et de tristesse...

Ce film est plutôt "grand public" ce qui n'est pas une tare en soi. Je suis sur que beaucoup des lecteurs de ce blog pourraient témoigner de leur premier émoi radiographique ou musical...  
VOSTFR en qualité optimale ici.

Bon film !
Part 1
video


Part 2 :
video

Part 3 :
video


Part 4 :
video


Part 5 (fin) :
video


Les dj's de Radio Caroline, 30 ans après...

Radio Caroline, la vraie :

video

video

video

Aucun commentaire: