dimanche 14 octobre 2012

She-Devils on Wheels, pussy power !

"Les aventures d'un gang de motardes diaboliques sous la direction de Queen. Une aventure de bikers signée par le pape du gore."

 Avec Bloodfeast , "Fête Sanglante", Herschell Gordon Lewis inventait en 63 le cinéma Gore dont il reste le pape. Pour "She-Devils on Wheels", une histoire de bikeuse féministe tourné en 68, le réalisateur fait jouer de vraies motardes. Ces originales rude girls ont une idée fixe : réduire les mecs à l'état de hamburger. 


En 1968 donc, en plein boum de films de motards (plutôt bikers) violents, déjantés ou idiots (voir les 3 à la fois) Herschell Gordon Lewis sort le film qui prends le contre-pieds de tout cela en plaçant des filles au coeur de l'action.
Ce film de série B pourrait peut être aujourd'hui le pendant du mouvement riot-girrrrl, en tous les cas, les mecs dans le film se retrouvent à la place d'objets sexuels, place souvent tenue par les filles en général dans les productions cinématographiques. 
Voici donc un film à tendance féministe rigolo. Et, en tant que mecs, on se régale.
Il n'existe pas de version sous-titrée de la chose, cependant on arrive à choper quelques bribes de dialogues ou répliques marrantes.


Ce film culte a fait l'objet d'un tube des Demonics, groupe américain dévoué à la cause Ramones et il doit traîner quelque part dans un n° de Neat neat neat...



video
The Demonics

Part 1 :

video

Part 2 :
video

Part 3 :
video


Bon, belle moto et jolie fille ont toujours fait bon ménage, hein... bon film !

2 commentaires:

Mr.Eliminator a dit…

Wow! Men-Eaters... Get Off The Road, Dig!

Chris Damned a dit…

;-)