mercredi 9 janvier 2013

BEAP BEAP BEAP, Spéciale Roadrunners

http://dl.free.fr/fjVf8fUnb
Pour télécharger, cliquer sur le lien !

écoute directe :

video


1 - A snake in the grass - Face A du 1er 45 tours (Boucherie Productions,1989) pour le groupe venu d'Evreux et 1ère belle découverte pour votre serviteur, toujours agité par le punk rock mais qui a entre-temps découvert les Fleshtones, pour qui les Roadrunners ont beaucoup ouverts... Le début d'une autre sensibilité pour ma pomme.
Le groupe est composé de : François Pandolfi (Frandol), Nito Rodriguez, Ludwig Leroy et Thierry Effray.





2 - A Frog in my throat - Face B du 1er 45 tours qu'on ne pouvait pas mettre de côté, car il y a dans ce titre un clin d'oeil évident à ce rock'n'roll qu'on voudrait bien enfermer dans un terme "français"... Qui a pu être une forme d'impolitesse, un gros mot, à certains moments...

3 - Dolores - D'ailleurs, sur le 1er album des Roadrunners, (... A frog in my throat..., 1989, Boucherie Productions) ils osent déjà le chant en français, comme pour revendiquer leur identité. Et sur ce morceau, on sent bien qu'il y  a du potentiel !

4 - Run run run - Mini cd Face Z Fanzine Abus Dangereux - Peu de temps après la sortie de leur Second album, les Roadrunners offrent cette inédit, cover des WHO, aux lecteurs d'Abus Dangereux, fanzine méritant défendant une large catégorie de rock'n'roll -

5 - Initiation Rites - Extrait du Second album, Bizarre Rendez-vous, toujours chez Boucherie à qu'ils resteront fidèles jusqu'à la fin, ce morceau d'intro de
l'album (en cd, en tous les cas) colle une ambiance d'entrée qui donne envie d'écouter la suite. Et on ne s'y trompe pas, second essai, second coup de maître pour Fanch et sa bande... Le groupe bouge dans sa composition : arrivée, entre autres, de Gene Clarksville au claviers qui a joué auparavant avec les DOGS.





6 - SOUCOUPES VIOLENTES - Une deuxième vie - A des années lumières, New rose records - Entre-temps, à la même époque, c'est l'esprit plus ouvert que je peux écouter
des groupes comme les soucoupes violentes, (avec des textes en français)...

7 - NEEDLES - I ain't got you - Maybe We should do something about the dog,Musidisc/Black Cat records - A l'époque, un certain Thierry Duvigneau
avait aussi réussi à me rendre plus sensible à une production plus soft... Le groupe Suisse Needles avait su à une époque de transition attirer mon attention... Malheureusement, ma mémoire défaillante ne me permet pas de donner une date précise !

8 - Don't know where i am - Retour à Bizarre Rendez-vous, avec un autre morceau que je trouve significatif quand à son ambiance, ce son swinguant, (Kinks, Pretty Things, toujours !) sans donner dans l'agressivité. Surement la marque d'une forme de classe là aussi.

9 - DOGS - The Most Forgotten French Boy - Too Much Class for Neighbourhood, Epic records - Evreux, Rouen, Le Havre... Quand je pense à ces villes, j'ai du mal à faire l'impasse sur certains groupes, et mon album favori des Dogs en est la marque...

10 - FIXED UP - Who is innocent ? - Compilation "No More", Closer records - .... D'ailleurs comment ne pourrais-je pas rendre hommage à ce groupe qui m'avait scotché live, marquant au plus profond mon envie de rock'n'roll sans concessions ?

video


11 - CHEROKEES - Winchester 73 - Winchester 73, Wowoka records - Sorti à l'époque du troisième album des Roadrunners, cet album des Cherokees avec leur nouveau chanteur venait enterriner un son plus que mordant... groupe qui puisait ses influences aussi bien chez les Stones que chez les Stooges ou du côté des Byrds ou des Flying Burrito Brothers, au moins pour les deux premiers albums.Un trip qui me rappelle parfois les actuels Ultra Bullitt d'ailleurs... Le premier chanteur a sorti un album solo par la suite.

video

video


12 - FABULOUS CADS - You'd better stop - Spliff records - Signés par Spliff Records , label clermontois, les parisiens des Fabulous Cads pratiquaient un rock teinté de rockabilly. Ils sortirent un unique album qui tient encore bien la route, des années plus tard ! Cette album a toujours compté dans ma discothèque...

video


13 - I don't know where i am - Version alternative inclus avec la Face Z du Fanzine Abus Dangereux -

14 - I'm crazy 'bout heroines in westerns wich end in "o" - Extrait du second album, pour expliquer les différents jingles de ce neat spécial !!

15 - SUSPENSE - In the dark - Rubberband,Houlala records - En 1991, ce mini album a aussi beaucoup tourné at home à l'époque
 où les Roadrunners sortaient leur second LP.
Ancien "frontman" des Cherokees. l'histoire raconte que Sus Emery aurait vendu sa collection de skeuds pour pouvoir rejoindre les States et enregistrer un album solo, sorte de dernière chance. C'est Pat Byars, acolyte de Bruce Joyner, qui produit l'album en question "Rubberband" à Los Angeles au LA Music Production Studio.
L'album est très bien écrit. Le groupe se compose de Sus Emery (chant, guitares), Pat Byars (guitares, orgue, choeurs), Marko Fox (guitare basse), David Hollis (batterie), Lizzy Ballogh et Patti Thornton (choeurs).



16 - BARRACUDAS - It don't matter now - Wait For Everything, Houlala records - Sorti à peu près à la même époque que l'album de Suspense, le nouveau Barracudas, produit par Andy Shernoff (Dictators) a un goût de défaite. Les morceaux sont bien écrits, les guitares carrillonent comme il faut, mais bon, sortir cet album de façon presque confidentiel sur un label dévoué plutôt à la cause "rock alternatif" (label des Ludwig Von 88) y'a de quoi se poser des questions, non ? En tous les cas, à l'époque, il reste inscrit dans mon top du moment.

17 - I'm watchin' you - Instant Trouble, Boucherie Prod. - Les Roadrunners s'attaquent avec cet album à leur versant "australien" de rock'n'roll. A l'époque de sa sortie, et personne ne s'est trompée, il a été souvent comparé au son d'un groupe comme les Hoodoo Gurus... Avouez qu'il y  a pire ! Surtout qu'à l'époque, les Hoodoo sortaient des albums comme "Crank", qui reste dans mes favoris niveau gros son de l'époque...



18 - Don't wake me up - Toujours de ce même album, quel travail sur la voix, les grattes et le clavier ! Un must du genre, intemporel !
Et pour autant, les Roadrunners restent fidèles à eux mêmes...

19 - Bags under our eyes - La classe totale, à cette époque qui peut rivaliser avec les Roadrunners au niveau compos en ayant ce son si personnel ? Si les influences se font sentir, faut avouer quand même que c'est du béton !

20 - JILL AND THE GUN - The lover i wish - Boom Rang records - Dans la mouvance Specimen, Mister Moonlight et autres groupes aux prétentions pop de qualité, on trouvait Jill et son flingue, avec une production signée encore Le Kid... Je pense que ce genre de truc aurait presque pu avoir une carrière plus médiatisée car le son restant propre, il pouvait séduire les fans de rock tout court... Mais au pays du camembert, on se tourne toujours du côté de ce qui pue le plus !

21 - KID PHARAON - Divin' and Swimmin' - Circles on me EP, Closer Records - Bon, le Kid Bordelais devait bien figurer ici, parce qu'il a été une influence comme une autre pour votre serviteur dans ce milieu du "Rock français" chanté dans la langue de Molière ou non...

22 - CRY BABIES - CHEEKY MARYLOU - Mini Cd face Z, Abus Dangereux  (ou dans la réédition "augmentée du 1er mini Lp des Cry Babies) -
Difficile d'évoquer le cas Roadrunners ou Fleshtones sans mettre en avant ce groupe qui avait su propulser une power pop enfin digne de ce nom dans nos contrées. Le nom du groupe aurait été trouvé par Peter Zaremba lui même...

23 - Muley graves - Sales figures, Boucherie Prod. 1995 - Symptomatique d'une direction qui se faisait sentir depuis le début avec cette intérêt pour les mots de Frandol, "le chanté français", le dernier album des Roadrunners les voit en route vers une reconnaissance du grand public. Ce qui pourrait en gêner certains, eux les premiers, mais qui permet au moins de pouvoir allumer sa radio en ayant une bonne surprise à l'époque.



24 - Macadam river - Autre morceau phare de ce dernier album (peut être parce qu'à l'époque je travaillais dans un bar) ce titre avait un relent de quelque chose de festif ou du moins de fin de soirée... A consommer avec modération aurait pu t-on dire à l'époque !

25 - L.A Party - On termine cette émission avec le tube de l'album, côté français, en hommage immodéré à cet autre film avec Peter Sellers "THE PARTY" (la partie en français).


Depuis Le groupe a splitté, et après une carrière solo qui n'a pas trouvé son public, Frandol a formé les Kitchenmen avec Fredovitch, membre des King Khan, entre autres. On ne trouve pas ici d'extrait de l'album live des Roadrunners... Je m'en étais séparé car je l'ai toujours trouvé en décalage par rapport à la "vraie" expérience des Roadrunners live, bouteille de Téquila incluse...




video


video

video


Il manque plein de monde par ici, des groupes, des références... Que tous ceux là me pardonnent. J'ai juste essayé au travers de ce podcast d'honorer un moment, des groupes, des personnes, qui ont compté ou qui comptent toujours dans ma vie. N'y voyez donc pas un travail journalistique, car je ne  suis pas journaliste et ne tenterez pas de le faire croire !
J'espère juste vous avoir fait passer un moment "dans le temps" de ce qu'est ma vie à côtoyer le rock'n'roll...
Photographie d'une époque donc, et la photo ne semble pas avoir trop jaunie...

Vous pouvez télécharger la chose en cliquant sur l'image

4 commentaires:

MIDNIGHT RAMBLER a dit…

Excellent !!!

Chris Damned a dit…

Merci, j'espère faire le travail de mémoire comme il se doit et comme tu le fais à travers ton blog remarquable ! ;-)

la créature a dit…

Joli Boulot,Merci!

Chris Damned a dit…

Thanx à toi !

Pour info, tous les numéros des neat neat neat sont dispo en Mp3 en bonne qualité (320 kbps) sur simple demande...

Keep rockin' !