dimanche 20 octobre 2013

HOODOO, you love !

Groupe emblématique depuis les 80's et originaire d' Australie,  HOODOO GURUS fut pour beaucoup une référence concernant une power pop aux guitares explosives mais racées. Le groupe composé  à la base d'ex membres des VICTIMS, héros punks Australes avec le tube "television addict" notamment, donnait à ses débuts dans un rock'n'roll orienté  pop garage façon FLESHTONES.
La formation du groupe changea à plusieurs reprises avec des venues illustres de musiciens issus de groupes comme les HITMEN ou  FUN THINGS.

video
Ce titre des Victims est régulièrement joué live par les Hoodoo Gurus

video
The Hitmen, après des débuts plus punk rock sous le nom "Johnny and the Hitmen"
s'illustrèrent par des morceaux plus orientés power pop de qualité.

 La formation originelle de JOHNNY AND THE HITMEN, que d'illustres noms !!!!

D'autres groupes australiens donnaient eux dans la pop  inspirée du meilleur des Kinks, entre autres...

video
The Church

... D'autres donnaient eux dans une pop plus conventionnelle, sans être commerciale pour autant, mais plus facilement passable en radio...

video
Go betweens

Et les Hoodoo gurus dans tout ça ? Et bien ce qui vint vite à les caractériser fut quand même ce "gros son" de guitares, mais pas que, correspondant en fait à la marque de fabrique des groupes rock'n'roll australiens telle qu'elle fut déposée par les héritiers directs des STOOGES au pays de kangourous, RADIO BIRDMAN (pour ne pas les nommer)

video
RADIO BIRDMAN live 1977

Bien sûr, l'Australie avait connu aussi la tornade SAINTS en son temps de furieux punk rock, une valeur sûre, même après la tempête...
video
THE SAINTS, (i'm) stranded

Alors, les HOODOO GURUS représentent un peu le mix de tout ça, des mélodies, des guitares rageuses, des harmonies entêtantes, une musique intemporelle même si, au vu des différentes vidéos, on peut percevoir certains changements d'époque...
Et bon sang, on a toujours eu un faible pour ce groupe à cause de tout ça !


La première période du groupe avec : Dave Faulkner (guitares) et  James Baker (drums) les deux ex VICTIMS donc, Kimble Rendall (guitares) et Roddy Radalj (guitare encore !) , groupe sans basse donc,  et à 3 guitares n'enregistrant que le single Leilani ensemble (1982).
Pour leur 1er album "Stoneage Romeos" en 1984, le groupe est modifié : Clyde Bramley (basse guitare, choeurs) qui vient des HITMEN  remplace Rendall et dans la foulée Roddy Radalj quitte le groupe, ne semblant pas apprécier la nouvelle direction musicale du groupe.
Il est remplacé par l'ex FUN THINGS Brad Shepherd (guitare) qui est un pote de Bramley avec qui il a croisé le fer brièvement au sein des HITMEN également.

 L'album Stoneage Romeos (1984)

Brad Shepherd, James Baker, Clyde Bramley and Dave Faulkner


video
Leilani et son clip sympatoche...


video
My girl (avec clin d'oeil à Tojo)

video
I want you back

video
Tojo

Fort d'un engouement certain, de vidéo-clips de qualité mettant le groupe en avant dans les 80's, époque où l'image vidéo prenait de l'ampleur, le groupe atteint une popularité certaine en Australie.
Le batteur originel quitte le groupe, il semblerait plutôt qu'il soit viré, peut être à cause de sa moue dédaigneuse héritée du punk rock, et il est remplacé par Mark Kingsmill au CV chargé  (The Hitmen, New Christs, Screaming Tribesmen entre autres).
 Le groupe enregistre un album qui fera date et attaque une grande tournée en Europe, aux USA et en Angleterre.



L'album Mars need guitars (1985)

video
Bittersweet

video
Like, Wow-wipeout !


video
Death Defying

Le groupe est attaqué par les fans de première heure et la presse spécialisée à propos de l'éviction de Baker, le batteur originel, accusé de vouloir donner une couleur trop "indie" au groupe. Les critiques donnèrent à Faulkner, le leader, de la matière pour écrire le titre Poison Pen.
Entretemps, le batteur écarté participera au groupe BEASTS OF BOURBON  et fondera les DUBROVNIKS avec Roddy Radalj... Pas mal comme pirouette !

video
Poison Pen

video
In the Wild

Le troisième album "Blow Your Cool" avec power pop à l'honneur (1987)

video
What's my scene ?

video
Good times, qui parle du bon temps passé sur la route avec les Bangles, entre autres.

video
In the middle of the land

Une cover d'un hit country de Jeannie C. Riley's band sortie uniquement en single (1988)

video
Generation gap

Changement de Maison de disques pour le prochain album et changement de bassiste, Richard Grossman (ex Matt Finish, Divinyls)  remplace Clyde Bramley.

Cette formation deviendra la formation définitive
Magnum Cum Louder (1989)

video
Come anytime

video
Axe Grinder

video
Another World


 Kinky (1991)
Un album de transition aux couleurs pop criantes...

video
Miss freelove '69, le tube de l'album

video
1000 Miles away

video
A place in the sun

Single de transition encore !
video
Little drummer boy (up the khyber)
une chanson de noël traditionnelle mis a la sauce hoodoo !

Crank (1994)
Le"retour" au gros son pour un album qui m'avait bien scotché à l'époque !

video
The right time

video
You open my eyes

video
Less than a feeling

video
Nobody

1995 voit la collaboration entre les Hoodoo Gurus et les MASTERS APPRENTICES pour un single détonnant !

 MASTERS APPRENTICES dans les 70's

video
Turn up your radio

In Blue cave (1996)
Un album qui rassemble à l'époque toutes les tendances du groupe au niveau de ses sonorités.

video
Big deal

video
Waking up tired

video
If only...


Le groupe a sorti différentes compilations au cours de sa carrière.
Par ici, on vous conseillera celle-ci, déclinée en 1,2 ou 3 cd's (uniquement, désolé).

Du live, des singles, des covers, des inédits.... Du pain béni pour les fans Hardcore du Hoodoo Gurus !
Bite the Bullet – Director's Cut 






Brad Sheperd a du, entretemps, se bagarrer contre le cancer pour la seconde fois.

 Mach Schau (2004)
L'album du retour après un break et des projets parallèles pour les différents membres du groupe dont nous retiendrons surtout les  très garagistes PERSIAN RUGS, au son pas si éloigné des HG tout de même, avec un lp très dur à choper...
L'album de ce comeback est très groove avec des morceaux qui sonnent quasiment tous comme des tubes.
C'est un retour gagnant, le groupe est au mieux de sa forme !
D'ailleurs, le groupe lui même avoue que cet album est le summum de leur carrière au niveau des compos.

video
Domino

video
Nothing's changing my life (live)

video
Nothing's changing my life (le clip officiel)

video
When you get to California et ses trompettes vindicatives  qui font penser aux cousins Fleshtones !

Purity of essence (2010)
Retour avec un son plus "classique"  (retour aux sources pourrait-on sous-titrer cet opus)
Mais qui pourrait bien être le dernier.

Les Hoodoo Gurus en pleine forme chez eux Live  en 2008 !

video
Bittersweet


video
Come anytime

video
1000 Miles away


video
I was a kamikaze pilot


Quelques live toutes époques confondues

video

video

video

video


J'espère bien que tout ceci vous donnera envie d'écouter les albums du groupe !

Be my guru !


2 commentaires:

MIDNIGHT RAMBLER a dit…

Bel article sur les Gurus !

Chris Damned a dit…

Merci Môssieur ! Gros boulot d'archivage...