lundi 6 avril 2015

Violent Kind, une histoire de pseudo...



L'histoire : Il était une fois une bande de Teddy Boys. Adeptes de violence, hors du temps et sauvages. Par une nuit étoilée, ils marchent dans la forêt jusqu’à un beau chalet où la musique bastonne. La tentation est grande d’y élire résidence… Seulement voilà, la maison est déjà occupée : C’est le gang de Cody, tous bikers, tous armés. Nos jeunes Rockabilly, par la fête attirés, s’engouffrent dans le chalet pour une danse d’un genre particulier…
Le spectacle peut commencer !

Réalisé par     Mitchell Altieri, Phil Flores
Avec     Cory Knauf, Taylor Cole, Bret Roberts plus
Genre     Epouvante-horreur
Nationalité     Américain

Voilà bien un genre que je n'avais pas encore testé : le pseudo ciné bis (pseudo) rock'n'roll (pseudo) Lynchien...
Certes, The Violent kind possède la volonté de ne pas brosser le spectateur dans le sens du poil notamment par son atmosphère plus dérangeante que ses images, et il restera en mémoire quelques scènes plutôt bien troussées (comme le cas de possession de la première victime qui semble tout droit échappé d'une scène coupée d'Evil dead). Mais force est de constater que le mélange des genres ne prend pas et que cette mauvaise alchimie confère au film un côté cul entre deux chaises. Rude constat donc pour ce pétard mouillé qu'on aurait rêvé plus rentre dans le lard! 
Merde, les réalisateurs de ce film ont du avoir accès à un stage sur le tournage d'Evil Dead et ont du récupéré un stock d'hémoglobine de cinéma qu'il ne fallait pas perdre...
En plus, incertains de leur scénario, ils ont du changer d'orientation en cours de route passant du film de (pseudo) bikers (elles sont où les bécanes ?) au  (pseudo) film d'horreur pour finir dans le (pseudo) fantastique...
Et la musique dans tout ça ?
Au moins, on aurait espérè que les réalisateurs rattachent ce film à une musique concrète, mais ils ont fait comme pour leur film, "comme si" et aucun artiste méritant n'est venu éclairer ce long bain de sang...

Voilà bien un film qui me fait penser à des "pseudo" groupes tels Horror Pops, Nekromantix ou encore pire Porcelain Black, la chanteuse gothico/soupe/rnb...



Horror Pops


Nekromantix

Porcelain Black (ouh ! la méchante...)

Cela en a la couleur, le contour, mais l'intérieur est rempli de bouse...


Une partie des acteurs du film, notez l'effort dans les tenues....

Bouh ! ou Bouuuuh ! ? (ou BOUE ?)

Le film en Vostfr :
Part 1 :
video

Part 2 :
video

Part 3 :
video

Part 4 :
video

Part 5 (fin) :
video

Aucun commentaire: