lundi 7 juillet 2014

De la haine rose, du punk rock, des flingues, et de la Kro irritante ! A part ça, je ne sens pas le Gasoil !

https://soundcloud.com/chris-damned/hatepinks-and-satellites
A télécharger en cliquant sur l'image (jusqu'à ce que mort s'en suive)


C'est Wikipedia qui le dit : 
Hatepinks est un groupe de punk rock Français originaire de Marseille, constitué en 2004. Leurs textes sont basés sur une traduction littérale du français à l'anglais1 (ou autre) et leurs morceaux sont très courts, durant entre quelques dizaines de secondes et deux minutes. Le groupe compte quatre membres : Olivier Gasoil au chant - ex chanteur du groupe Gazolheads -, Rémi à la batterie, Hughes à la guitare et Nasser à la basse. La réputation du groupe s'est principalement construite sur scène, les Hatepinks s'étant fait remarquer pour l'énergie dégagée lors de leurs prestations2. Il était originellement prévu que Hatepinks se sépare après la sortie d'un troisième album2. Celui-ci est arrivé en 2005 mais le groupe continue cependant de tourner et de sortir des singles jusqu'au 13 juin 2009, date officielle de leur séparation lors d'un ultime show à la Machine à Coudre à Marseille. Hughes et Nasser jouent aujourd'hui dans Keith Richards Overdose, tandis que Olivier Gasoil a rejoint les Irritones jusqu'à leur séparation en 2012, il forme alors un nouveau groupe dénommé: La Flingue.

Bon, j'ai choisi de faire une "spéciale" "Hors-série" parce que les Hatepinks sont pour moi la meilleure chose arrivée au punk rock hexagonal depuis belle lurette. A l'époque où je les découvre par hasard, je pense Olivensteins, Soucoupes Violentes et autres Starshooters mais aussi Damned. A la même époque, 2 ou 3 ans avant, j'avais  craqué sur The Briefs  et je me dis "mince me vl'à reparti"... et depuis, entre connexions Marseillaises, groupes affranchis par les meilleurs fanzines et les meilleurs journalistes rock and roll, je dois reconnaître que je ne m'en lasse pas... L'hexagone n'a pas à rougir et le "rock and roll français" (enfin, fait en France) non plus. Olivier Gasoil continue à défendre son envie et je le remercie ici pour "tout ça". Il a su défendre ses influences sans les imposer à travers ses nombreux groupes.
Vous pouvez voir un sujet sur toute cette scène ici si le coeur vous en dit ou bien chasser tous ces vinyles (souvent) magnifiques pour écouter tout ce qui n'a pas été déversé ici...
video


1- THE HATEPINKS - Rocket to USA - Auto ejected ! Relax-O-matic vibrator records 10" -
Joué à l'envers sur le 10" Auto-ejected ! (merci donc, Audacity) et largement inspiré de SUICIDE, ce morceau est l'un des derniers enregistrements des Hatepinks. Bonne intro, non ? Si vous n'avez pas eu l'occasion de l'entendre à l'endroit  c'est le moment ! On peut le trouver sur support Disquette (encore plus ultime que la K7, nan ?) chez certains labels...



2 - THE AGGRAVATION - Olivier - Lollipop records -
Hommage de la jeune (encore que) scène  marseillaise au grand frère Oliv'. Enfin hommage, ce morceau raconte surtout la fois où le frontman de beaucoup de groupes importants de PACA a failli passer l'arme à gauche après un mauvais trip... Ambiance post punk. Le groupe n'ira pas plus loin que cet album, hormis un EP,  et perso, ça me va comme ça... On retrouvera deux des membres du groupes dans des projets du père Olivier Gasoil... A suivre.

3 - GASOLHEADS - Hate's better than rock'n'roll - Red wine and White Russians 10", Dead Beat records - 1er groupe reconnu d'Olivier Gasoil, le punk déja rempli d'influences des Gasolheads a tout de suite fait mouche. 3 albums, une floppée de singles et de splits et voilà l'histoire en marche. La suite sera encore plus fun et décalée.

4 - THE HATEPINKS - Tête Malade / Sick in the head - Tête Malade Sick in the head, TKO records CD - Symbole du son des Haines roses, guitare twanguy 50's, morceau court, choeurs loufoques... Un mini album riche en goût !  On est tous malade dans nos têtes !




5 - THE HATEPINKS - IKEA Kitchen (like a gaz chamber) - EP, Drunk'n'roll Records, Squoodge Records - Fournie avec lunettes 3D pour ne rien louper de la pochette, encore une tranche d'humour Hatepikien avec ambiance à la Angry Samoans ! EP sorti en 2006, la haine rose est en plein boom !

6 - THE HATEPINKS - Ich Möchte ein Eisbär sein - EP, Drunk'n'roll Records, Squoodge Records -
Face B du Ikea kitchen EP, avec une cover de Grauzone, le 1er groupe de Stephan Eicher... Cold cold cold shoes !


7 - PAGANS - Her name was Jane - Everybody hates you, Crypt Records -
1er volume des raretés ou non exhumées par Crypt du groupe US le plus cité et qui semble la référence la plus évidente d'Olivier Gasoil à travers ses nombreux combos. On appréciera le côté "les racines c'est important mec" du monsieur qui, pour autant ne donne pas dans une nostalgie à la noix. N'oublions pas que le rose fut aussi la couleur des Pagans...

8 - THE HATEPINKS - Kissing cops with my ass - LP Plastic Bag Ambitions, Lollipop records -
L'amour, toujours l'amour. L'humour, toujours l'humour. Pour autant faut pas les prendre pour des rigolos
les Hatepinks, ok ?


9 - THE IRRITONES - électricité coupée - Pénis romantique LP, P.Trash records -
Nan, c'est pas un titre de Téléphone, c'est un extrait du Lp des Irritones, la suite immédiate des Hatepinks.
Groupe composé de deux Aggravation et d'un ex Holy Curse... On reste en territoire connu, no problémo.
La guitare s'est juste fait un poil plus acérée. On les retrouve plus loin avec du split terrible.

10 - LA FLINGUE - Ton cuir noir de merde - Split EP La Flingue / Ornitorrincos, Crapoulet records -
Dernier combo d'Oliv', toujours avec des membres d'Aggravation + un Jolis... Massilia connexion toujours !
Dernière production en date avec un titre que l'on trouve sur la série de 25 cm du groupe.
On est arrivé à 3 25cm et le groupe a annoncé d'emblée splitter à 6, suivez là ? En attendant suite à une tournée en Amérique du sud, les voici en bonne compagnie.

11 - ORNITORRINCOS - Quierd escuchar mi vinilo de los germs / Viva en la sarjeta - Split EP La Flingue / Ornitorrincos, Crapoulet records -
Les voici d'ailleurs ces Ornitorrincos, ils surfent sur un hardcore mid tempo plutôt sympa. Excellent split, merci doudou !

12 - NAPOLEON DYNAMITE - Ich gegen Mich Selbst -Split Irritones / Napoleon Dynamite, Spastic Fantastic, Crapoulet Records -
L'axe Franco-allemand défendu du côté rock'n'roll avec un beau split. Quoi dire de plus ? "C'est beau la jeunesse"...

13 - THE IRRITONES - Pretentious ! - Split Irritones / Rough Kids - Crapoulet records -
Une guitare qui accroche, un tempo intemporel, revoici les Irritones qui le temps d'un split rappelle les bases du punk rock éternel et solide. Prétentieux, mais avec des arguments !

14 - THE HATEPINKS - Fall in love with JPEG file - Parasites Like Me 10", Unity Squad records -
Chouettos morceau à tous les niveaux avec LE style Hatepikien en diable, des paroles ironiques mais pas trop vu que l'on connaît l'aversion d'Olivier Gasoil pour les réseaux sociaux et la branlette que peut représenter le web en terme d'attitude et d'image tronquées... Une reconnaissance aux States sur un beau 10" transparent avec pochette plastifiée !



15 - LA FLINGUE - Vos bouches sont des cadavres - 10" Rubber-Glue zéro-Un, Crapoulet Records -
Le dernier projet d'Olivier Gasoil donc, avec un premier 25 cm marquant, on l'a déjà évoqué chez Neatneatneat. Punk rock plus proche des 80's débutantes mais de qualité. Entre Irritones et LaFlingue, Oliv' est, paraît-il, devenu papa.  Ce qu'il ne le calme pas du tout, au cas où vous auriez besoin d'être rassuré ! Z'avez remarqué, ils sont notés par ordre de sortie... encore faudrait il qu'il soit respecté !

16 - KEITH RICHARDS OVERDOSE - Put your cat clothes on - Ep Bambino Boogie, Crapoulet Records -
Après un super album chez Scanner records, KRO revient avec un EP tout en classe digérée et assumée.
Les morceaux sonnent tellement bô et classiques qu'on se demandent si il ne s'agit pas de reprises... Sur ce nouveau méfait le groupe a été rejoint par Polo (ex HOLY CURSE et IRRITONES) et sur ce coup là, c'est encore nous qu'on y gagne. Ha oui ! Kro, c'est le méfait d'Ex Hatepinks, entre-autres mais surtout, vu
que c'est le sujet du jour. Merci Huggie pour tes bons tuyaux ! (ouais, je sais...)

17 - LA FLINGUE - One Chord, One beat - Kleb-Stoff Zéro-Deux 10" P. Trash Records -
Pourquoi faire compliqué quand on peut revenir à la base ? Encore un hommage surement. Retour à la couleur rose (nostalgie ?)  pour ce 10" sorti chez P.Trash records. Et bien celui-ci on le croirait tout droit sorti de la discographie des Haines roses !! (Un hommage, j'vous dis)

18 - THE HATEPINKS - We are the hatepinks - Sehr Gut Rock Und roll Lp, Lollipop Records -
Du slogan ! Enfin ! Rentrez vous cela dans le crâne. Le début d'une chouette aventure. Enfin un groupe qui redonnera au trentenaire que j'étais à l'époque,  l'envie de réécouter du punk rock !!!!



19 - THE HATEPINKS  - Logo-Hearted (Piece of shit) - 10" Sick Cake, P. Trash Records -
La fin de l'aventure pour la haine rose, enfin presque, puisque l'apothéose sera "Police Sandwich", une compile des sessions "Oupupo" (je vous expliquerais). Dernier 10" officiel du groupe, qui a vu partir Rémi, batteur originel.



20 - LA FLINGUE - You're a marketing company - Adhésif chrome zéro- trois 10", P. Trash records -
On continue la série des 25 cm de La Flingue. Pas de baisse de volume ni de qualité. On se dit juste que merde, plus que trois ! Toujours aussi bons les bougres !

21 - THE HATEPINKS - Rock it To The Moon / I'am The Yeti - Police Sandwich LP, Complete Oupupo archives,
Crapoulet Records, Spastic Fantastic Records, No Glory Records, Under siege Records, Under My bed Records - Pour ceux comme moi qui aurait loupé une partie de cette  collec' auour du défi "oupupo" (en gros, chaque enregistrement fait l'objet de contraintes plus ou moins fun). Pour cette session, pas de dépassement de 30 secondes pour chaque morceau même avec cover des Stranglers, le groupe devait user de 5 grammes de speed et n'avoir jamais joué les morceaux avant l'enregistrement...



22 - THE HATEPINKS - Tulpen und Narzissen - EP, Kindergarten Revolution, oupupo songs 2, Squoodge and Drunk'n'roll records -
Seconde "Oupupo sessions" sortie en EP avec son fanzine dévoué illustré par Matt Konture (toujours une affaire de bon goût) ici, il était question de n'utiliser que des jouets d'enfants pour enregistrer ! Avec un peu de drogues si possible... Le résultat sonne que dalle mais quelle bonne idée !


23 - THE HATEPINKS - The Bubble gum of hate - Police Sandwich LP, Complete Oupupo archives,
Crapoulet Records, Spastic Fantastic Records, No Glory Records, Under siege Records, Under My bed Records - Nouveau défi "Oupupo" : Utiliser seulement une corde de basse ou de guitare, impérativement un clavier et... beaucoup de drogues. Ouch !


24 - NEUROTIC SWINGERS - Sexy and Mysterious - Split EP with Hatepinks, Shoemakers and Motras, Wanda Records -
Compagnons d'armes des Hatepinks, frères de sang, les Neurotic Swingers ont joué sur les mêmes terrains Punk-rock que les Hatepinks. Plus influencés par des groupes comme Le Clash peut être. Ce qui peut peser lourd dans la balance... Les voici avec leur tube, extrait d'un album éponyme sur un joli split EP.

25 - THE HATEPINKS - Intro/Tupperware love - How to make speed - Jajaja sick cake - Tete Malade/Sick in the head-
Black pest - Should i kill myself/ should i go jogging ? - Soundcheck version : Sehr gut rock und roll - Police Sandwich LP, Complete Oupupo archives,
Crapoulet Records, Spastic Fantastic Records, No Glory Records, Under siege Records, Under My bed Records - On termine ici avec un extrait de live à la machine à coudre, le dernier du groupe avant de passer à autre chose. Pas d'ennui, pas de regrets. Pas de nostalgie. Merci, c'était chouette ! 


https://soundcloud.com/chris-damned/hatepinks-and-satellites
Cliquer sur l'image pour télécharger en qualité MP3 optimale
(valable jusqu'à ce que le lien soit mort)

La Flingue :

video

video

PUB !!


6 commentaires:

Professor BeeB HôPô a dit…

Putain, c'est fou ce que j'apprends chez toi ! C'est vrai que le punk, c'est pas trop ma tasse de thé, mais quand même ! Bravo Chris et continue de nous éclairer !
Ouèche

Chris Damned a dit…

Droit au coeur Professeur ! ;-)

Chris Damned a dit…

Précision du label Patch No Glory : Super idée cette compil de ces excellents groupes, mais pour la précision (ET pour chipoter, j'en conviens), les disques suivant sont des 12" et non des 10" ! : Hatepinks - Auto-ejected ! / La Flingue - Rubber-Glue zéro-Un / La Flingue - Kleb-Stoff Zéro-Deux / Hatepinks - Sick Cake / La Flingue - Adhésif chrome zéro- trois.Et on a aussi fait une petite k7 compilant les trois 12" de La Flingue MA REPONSE : Entre les lp qui tournent en 45 tours, les singles qui tournent en 33 et même parfoi un mélange des deux suivants les faces j'ai pu me planter dans mes appellations, oui ! On oublie pas le "Rocket to USA" disponible sur Disquette également...

Anonyme a dit…

Le truc qui torture bien l'esprit ,merci Chris ...continue à nous déboulonner le cerveau !
Esteban Ruiz Manu

Chris Damned a dit…

Ha ha ha ! J'aime bien la transition avec l'article Wiki "Leurs textes sont basés sur une traduction littérale du français à l'anglais1 (ou autre) et leurs morceaux sont très courts, durant entre quelques dizaines de secondes et deux minutes." et ce morceau dep lus de 13 minutes qui vrille bien l'esprit en effet... Un chef d'oeuvre !
Comme beaucoup de morceaux du groupe d'ailleurs dont aucun des membres n'a à rougir de ce qu'il a pu faire par la suite non plus... Le souvenir des Hatepinks demeure même sur ce connard de Facebook : https://www.facebook.com/pages/The-Hatepinks/307528785939539?ref=hl (...) Merci Manu, je sais que ce genre de truc file tout ddroit dans ta boîte crânienne...

Le cabinet des rugosités a dit…

J'ai dormi chez le chanteur il y a 3, 4 ans avec des amis. Il nous a offert deux disques chacun d'ailleurs. Sympa ;)))