dimanche 1 février 2015

Walk the line, mais reste toi-même


En retraçant le destin du chanteur country-rock Johnny Cash, Walk the line évoque la naissance d'un nouveau style d'artiste, celle d'un homme qui au-delà de ses colères, des ravages de la dépendance et des tentations du statut de star, a tout dépassé pour devenir une icône.
C'est aussi le parcours d'un homme qui, du fond de la période la plus noire de sa vie, a été porté par une histoire d'amour fusionnelle avec June Carter. Leur passion a nourri son art tout au long de sa vie.
Cette saga est marquée par les thèmes qui feront la force de la musique de Cash et
de son style minimaliste : la mort, l'amour, la trahison, le péché, l'espoir et la foi.

Johnny Cash dans NeatX3, vous n'y aviez pas pensé, mais c'est arrivé !
Ma rencontre avec Johnny Cash s'est faite sur le tard, après avoir acheté un coffret de ses enregistrements SUN en fait, il y a plus de 10 ans... (il n'est jamais trop tard pour...) Et autant commencer par le début.
A ce moment là, je pense qu'avec tout ce que j'avais pu lire sur le bonhomme, cela m'avait donné envie de passer le pas vers l'homme en noir sans m'étrangler (vous m'avez compris, hein)
Cela coïncidait en plus avec la sortie d'un film beau comme un diamant noir (encore) et magistralement interprété. J'ajoute que les acteurs principaux chantent réellement les morceaux du film... 
Oubliez Jerry Lee, Roy Orbison ou Elvis qui sont singés dans le film, ne vous concentrez que sur ce couple magique... La force de l'amour et de la musique dans Neat neat neat ! Les bondieuseries, bah...

Film découpé en six morceaux pour une bonne qualité d'image et de son (!!) en VOSTFR.
Bon film

Joaquin Phoenix complétement Cash
Part 1 :
video


Johnny et June, les vrais
Part 2
video


Part 3 :
video


Part 4 :
video

Part 5 :
video


Part 6 (final) :
video


Reese Witherspoon et Joaquin Phoenix, remarquables

6 commentaires:

pinkyrosefrance a dit…

Merci Chris pour les liens du film. Bonne continuation

Chris Damned a dit…

bonne journée Pinky !!!

Audrey Songeval a dit…

Le film est vraiment intéressant. Mais a priori, il reste très en-dessous de la vérité. Et puis Johnny Cash était vraiment un personnage complexe, fascinant, le film le montre, mais sans doute pas assez car il est obligé de raconter une histoire. Dommage qu'on ne le voit pas à sa toute fin. J'ai côtoyé deux ou trois une personne qui le connaissait (un photographe). C'était la fin des années 90 et déjà il me disait qu'il était très malade et qu'il s'attendait à le voir mourir à tout instant. Je n'imagine pas ce qu'il a vécu (du moins, on le peut un peu en écoutant ces derniers enregistrements).

Vraiment quelqu'un de terriblement humain. En fait sa grandeur est presque d'avoir été trop humain... Avec ses forces, ses faiblesses, ses doutes et son amour.

Ton petit topic me donne envie de revoir le film. Merci à toi.

Chris Damned a dit…

Merci pour ce joli commentaire... Un biopic reste un biopic, mais la qualité est bien là...

pascal arcade a dit…

trop humain ? mais qu'entend t elle par là ??? je trouve pas l'acteur si convaincant même si j'ai pas connu johnny, content de l'avoir vu mais pas de quoi faire une thèse ... je préfère l'épisode de columbo ou cash joue le sympathique assassin avec une coupe de veuch sony bono, ouarf ... v'l'avez pas vu ? jetez y un oeil ... bon, je prouve que je suis pas un robot mmh ...

Chris Damned a dit…

Hé hé fidèle à toi même sieur Arcade...