mardi 28 octobre 2014

Le Mans, l'autre film "vroom vroom" de McQueen

THE LAZY COWGIRLS : "When it comes to you i've got no dreams to lose"

L'histoire : Michael Delaney, pilote automobile, se prépare à courir les 24 Heures du Mans et à affronter Stahler, son rival allemand. Au même moment, il tombe amoureux de Lisa, l'épouse de son coéquipier décédé... 

A une époque où il est devenu mal vu d'avouer son intérêt pour les engins mécaniques brulant du combustible ou faisant du bruit, j'avais envie de revenir sur ce monument et cet ode aux sports mécaniques que demeure ce film, sorti en 1971.
Steve Mc Queen y tient un rôle, évidemment, de coureur automobile plutôt taillé sur mesure, lui qui a toujours été épris de vitesse, que cela soit à moto ou en voiture.
Le film, qui repose sur un scénario plutôt mince, possède un style proche du documentaire qui peut  en dérouter plus d'un. Mais la qualité des prises de vue et la sensation de vitesse que le réalisateur fait partager, on oublie vite d'en vouloir au comédien rendu célèbre par ses rôles dans Bullitt ou La grande évasion de nous avoir embarqué dans cette aventure.
De fait, on s'enfile le film d'une traite. J'ai ce souvenir ému du gamin que j'étais qui, après avoir vu ce film, ne souhaitais plus louper aucune course de bolides à la télé, sacrifiant ainsi à la ballade familiale et dominicale en 4L, prêt à me rouler par terre en cas de refus...
Ensuite, ce fut les collections de bouquins photos voués à la cause qui se transformérent par la suite en amour des belles bagnoles...


 Voici le film en vostfr (mais y'a pas trop de dialogues hein !) en 5 parties pour une qualité acceptable par ici.
 Enjoy !

Part 1
video

Part 2 :
video


Part 3 :
video

L'une des voitures du film

Part 4 :

video


Sur le tournage...

Part 5  (fin) :
video

Différentes affiches du film :







4 commentaires:

RanxZEVox a dit…

Excellente idée, j'avais justement envie de le revoir, on s'est fait un cycle Steve McQueen et bordel c'est toujours aussi bon.
Pas revu depuis l'enfance celui là je crois.
Et sinon, il y a Moto GP un week end sur 2 sur eurosport player (3.99 € par mois via le net) et ça envoie du bois à chaque fois. Bon, on arrive en fin de saison mais quand c'est fini ça recommence (très vite, forcément).
Hugo Spanky

Chris Damned a dit…

Moi je ne l'avais pas revu depuis l'enfance et puis hop, je tombe sur ce DVD... Le film a bien vieilli ou du moins, pris un charme certain.
Merci pour ton passage !

Pop Barth' a dit…

"Le Mans" est plus un super documentaire qu'un film en tant que tel tant l'intrigue et lees jeux d'acteurs passent au second plan. Les véritables actrices se nomment Porsche 917, Ferrari 330 P3, Ford GT40, Alfa Romeo 33 SC... Une belle texture d'image fait de ce long métrage une référence pour les amateurs de sports auto. "Viva il Biscione del'A.L.F.A!

Chris Damned a dit…

Je ne peux aller que dans ton sens, néanmoins, le fait que Mc Queen joue dans le film lui donne une symbolique forte concernant l'amour des bolides.