samedi 1 juin 2013

Café, clopes et toutes sortes de choses...


Troisième voyage à travers l'oeuvre cinématographique de Jim Jarmusch avec cette fois-ci une thématique autour de la rencontre (comme toujours) autour de cet emblème que les lois sanitaires finiront bien par faire disparaître : Le Café Clope.

Pendant le tournage

Joe Strummer n'a t-il pas déclaré un jour un truc du genre "les oeuvres d'artistes fumeurs devraient être interdites aux non fumeurs, ils ne devraient pas y avoir accès, vu que la plupart sont contre le tabagisme."
Moi même ne fumant qu'à l'occase de libations alcoolisées, je ne juge pas.

Otis Redding : Cigarettes and coffee

Enfin bref, Jarmusch nous entraîne donc dans différents endroits à travers différentes rencontres ou retrouvailles de personnes qui échangent toutes autour de ce fameux café clopes. Cela donne des tranches de vie comme il sait si bien les mettre en scène : souvent caustiques, parfois touchantes mais toujours chargées d'émotions.
Le film est sorti en 2003.


Voici donc une dizaine de sketchs qui parle de rencontres, d'amitié, de sentiments, de fraternité. Le genre de truc que le tiédasse Facebook ne permet pas, soit dit en passant...
Donc sortez, foutez le camp dehors, laissez tomber ce blog !

Je ne vous ferez pas le résumé de ces petites vignettes, elles sont trop courtes et cela pourrait "casser l'ambiance".
Un paquet d'acteurs de renom ou pas défilent à l'écran comme d'hab' et on a le droit à des guest-stars issus du rock'n'roll comme souvent chez Jarmusch.

Le truc bien, c'est que vous pouvez choisir le sketch qui vous intéresse puisque j'ai tout découpé morceau par morceau. Bon film !

Steven Wright, Roberto Benigni


Cinqué Lee, Steve Buscemi, Joie Lee


 Joseph Rigano, Vinny Vella Jr., Vinny Vella

 Renée French

Alex Descas, Isaach de Bankolé

 Cate Blanchett, Katy Hansz

Meg White, Jack White

 Alfred Molina, Steve Coogan

Genius/GZA, RZA, Bill Murray

  William Rice, Taylor Mead

En hommage à l'ex chanteur du Clash, décédé en décembre 2002, la musique du film fut illustrée, entre autres, par "Joe Strumme and The Mescaleros" avec le titre "Midnight Jam" extrait de l'ultime album "Streetcore" :

Joe Strummer et Jim Jarmusch, 1986.

Le clip, visible sur le DVD sorti en 2008.



 L'affiche américaine du film


4 commentaires:

emmanuelboisbunon a dit…

Merci Chris! Je me suis régalé ! posé quelque temps loin de face book! pour déguster tous ces cafés et toutes ces clopes en compagnies de ces personnes...personnages magnifiques !

Chris Damned a dit…

Merci Emmanuel, c'est vrai que Jarmusch sait rendre ses personnages attachants... comme ceux que l'on peut rencontrer dans la "vraie" vie d'ailleurs !

Ranx Ze Vox a dit…

Beau boulot que cette découpe par sketchs, d'autant plus commode qu'ils sont inégaux et assez pénibles à voir dans la continuité du film.
J'ai entendu dire qu'il sortait un film de vampires, t'en sais plus ?

Chris Damned a dit…

Hum, pas trop suivi cette histoire, je sais que le film est à Cannes...
Mais comme pour beaucoup d'autres choses, j'attends que le soufflet retombe pour y jeter un oeil. Me méfie de l'engouement !
Merci à toi !