lundi 25 novembre 2013

UN... DER... TONES !!!

Morceaux démos de l'album de 2003... bon cru !


Faut que je sois honnête, la fulgurance power pop puis pop de grande qualité des Undertones formé en 1975, ne m'a traversé que sur le tard, à leur grand époque (1978-1983), tout cela me paraissait un poil mièvre et emprunté, j'étais moi-même habité par des démons plus "punk rock", il me fallait de la vitesse, du bruit, de la fureur... The Outcasts, l'autre groupe irlandais avec les Stiff Little Fingers,  étaient plus dans mes préoccupations à l'époque.
Ce n'est que vers la fin des 80's, à travers une expérience d'animateur radiophonique, que mon esprit commença à s'ouvrir à leurs excellents disques... Pas de lien avec la maturité hein, ici on laisse ça à R&F et ses sbires.

LE single par quoi tout a commencé pour le groupe, pas forcément pour moi...

Il est vrai que quand on a 15 balais, le timbre de voix de Feargal  Sharkey, leur chanteur, peut laisser perplexe, on en est pas encore a avouer ses "faiblesses", on veut plutôt affirmer sa personnalité...


Le groupe a sorti 4 albums qui démontre une sorte d'évolution (pouah, ouais, je sais) dans leurs sonorité et préoccupations... Mais toujours avec une grande qualité. Eux aussi ont profité de l'étiquetage "punk" valable pour tout ce qui sortait à l'époque (1978)...Ils n'étaient pas forcément partie prenante de la chose d'ailleurs. Surement que la suite les a vu étiqueté "New Wave" les journalistes musicaux n'étant pas à une niaiserie près...

"Meilleur single de tous les temps" selon Saint John Peel.

C'est vrai que leur début, à forte vélocité guitaristique et refrains qui tuent, avaient tout du tube permanent power pop comme on l'aime par ici. Pas de prise de tête, on vise l'essentiel (le coeur).
La suite de leur carrière donnera plus à réfléchir, mais personne n'a dit qu'il fallait être con pour éprouver de bonnes sensations, ni même renier ses plus bas instincts quand la musique se fait "animal" comme avec les précieux STOOGES...

Le doc qui suit est un double hommage, John Peel qui commente et fait les interviews met son groupe fétiche en avant et le groupe donne l'occasion d'entendre le chroniqueur radio et découvreur de sons le plus célèbre et le plus pertinent de tous les temps, toujours copié, jamais égalé... Même après son décès en 2004. On retrouve la formation d'origine ainsi que celle reformée en 2000 avec le chanteur Paul McLoone remplaçant Feargal Sharkey et la parution du très bon album "Get What You Need" en 2003. Le doc est en V.O, avec parfois un accent duraille, mais on saisit bien le propos tout de même...

R.I.P


Voici donc l'histoire du groupe :
Part 1 :

video
Part 2 :
video

Part 3 :
video

Part 4 :
video
Part 5 :

video

Part 6 :

video

Undertones avec Le Clash, dont ils auraient aimé avoir le succès, de reconnaissance tout du moins...


Quelques singles et les 5 albums du groupe :



1979, que de tubes sur un seul album !



1980

1981



1983

Entre cet album et le suivant des Undertones, prière de se tourner vers That Petrol Emotion, le groupe de frères O'Neill à la fin des 80's... Sinon, toutes les compiles sorties en CD's sont plutôt bien foutues et les bonus souvent non négligeables...

2003, excellent retour.

Paul McLoone au timbre de voix si proche de Feargal...

Quelques clips importants, en qualité optimale, comme d'hab' !


video

video


video


video


video

video


video

2003 : 
video
Comeback réussi !!


Pour une autre expérience Undertones (live) suivez ce lien

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour ce post complet sur un des groupes les plus intéressants de la période. Ils avaient quelque chose à eux, les 'Tones.
Syl

Chris Damned a dit…

Merci Syl pour ton intérêt, j'espère développer autant d'intérêt chez la jeune génération qui voudrait s'intéresser à une forme d'héritage musical... Sans être encyclopédique et chiant de préférence !

emmanuelboisbunon a dit…

Encore un très bon article Chris ! Et sur des petits Mozarts du 20ème Siècle ! Sais tu que Mickey Bradley, le bassiste anime un radioshow sur bbc one Ulster ? Très bon show dans lequel il passe ses influences soul 60's , influences du groupe en générale et les groupes contemporains aux Undertones ,."After Midnight " avec Mickey Bradley .J'espère que ça a toujours lieu ...ça fait un moment que je ne suis pas allé voir ...écouter plutôt ..je vais aller voir tiens!
..

emmanuelboisbunon a dit…

mais non mais non le lien n'est pas mort !!! the links is not dead !!

http://www.bbc.co.uk/programmes/b00cl79q

Chris Damned a dit…

Merci Emmanuel, je ne manquerais pas d'y faire un saut ! L'apport régulier des lecteurs concernés comme toi ne fait qu'enrichir ce lieu ! Merci à tous donc... See you soon !!!