samedi 24 mai 2014

RUNAWAYS, Movie it !

The Runaways, les vraies !

... Celles du film sont très crédibles !

Los Angeles, 1975. Joan Jett et Cherie Currie, deux adolescentes rebelles, se rencontrent et deviennent les figures emblématiques de ce qui se révélera être le plus célèbre des groupes de glam rock féminin, les Runaways. Après une irrésistible ascension dans une Californie en ébullition créative, ces deux jeunes stars légendaires vont ouvrir la voie aux générations futures de femmes musiciennes. Sous l’influence de leur imprésario, l’excentrique Kim Fowley, le groupe va vite s’imposer et déchaîner les foules. Au-delà d’une trajectoire unique, voici l’histoire vraie de jeunes filles qui en se cherchant, vont toucher leurs rêves et changer la musique pour toujours. 

Ce film bien foutu mérite d'être dans votre collec'. Le rock'n'roll est bien présent, les acteurs sont plus vrais que nature (mention spéciale à Kim Fowley !!) et malgré les apparences de certaines critiques, il ne sonne pas trop "people" et ne donne pas dans le misérabilisme...

Bon film !

Floria Sigismondi, 2010

Part 1 :

Part 2 :

Part 3 :

Part 4 :



MENSEN "Wembley"
Mensen  :
Mary Currie
Christine Ford
Lars Fox
Tiny West


Joan Jett is a Queen !!!!


L'affiche originale du film

10 commentaires:

Dirty Max 666 a dit…

Tout à fait d'accord, "The runaways" est un excellent biopic ! Kristen Stewart et Dakota Fanning ont la classe rock'n'roll et la BO fait du bien aux esgourdes ("Cherry bomb" version Dakota est encore plus puissant que l'original !).

Chris Damned a dit…

De toutes façons, difficile de se planter avec un tel morceau !

Hervé a dit…

Super film sur la vie d'un super groupe. Les actrices sont largement au niveau et le scénario ne semble pas bidonné car si beaucoup de mauvais coucheurs ne voient dans les Runaways qu'un groupe de "gonzesses" uniquement là pour montrer leur cul afin de vendre des disques, ou pire encore, un girl band marketé par Fowley etc (oui, oui, j'ai déjà lu ou entendu pareilles âneries, arguments à deux balles pour flinguer un groupe quand on ne l'aime pas) les Runaways étaient aux antipodes de tout cela et le film leur rend grandement justice.
Ce qui sort bien du biopic c'est que les Runaways c'est un des rares groupes de rock n'roll "cuir et bières" de filles des années 70, au-delà du Glam. Ces nanas ont bâti la structure du Hard, du Punk, du Rock N'Roll de filles des années 80-90 et pourquoi pas des riot grrrrls? Adorables "killeuses", belles à croquer (j'ai un faible pour Lita Ford, je l'avoue) avec un tempérament de feu et surtout (parce que c'est quand même le principal dans l'histoire) des compos d'enfer. Même leurs reprises sont à tomber (Black Leather de Cook & Jones, Mama Weer All Crazee Now de Slade et surtout la version slow hyper "hot" de Eight Days A Week des Beatles). Long life the Runaways et bravo à Kristen Stewart et Dakota Fanning entre autres pour leur rôle dans le film.

Chris Damned a dit…

C'est super Hervé quand tu fais mon boulot, car j'avais un peu la flemme d'engager plus l'analyse du film. C'est vrai que bizarrement les critiques sur le film n'ont pas toujours été très cools malgré un scénario qui sonne véridique. Peut être que finalement, le genre a toujours du mal à passer, surtout quand il ne s'agit pas forcément de donner dans une image "glamour"du rock'n'roll mais plutôt de regarder du côté des chiottes sans voyeurisme ni apitoiements. Tu l'as dit les actrices sont au top et j'accorde une mention spéciale à Michael Shannon pour son rôle de Kim Fowley ! Merci pour vos commentaires à tous qui sont toujours un étayage supplémentaire et bienvenus !!

Hervé a dit…

Oui Chris tu as raison Michael Shannon doit aussi être salué ici. Ce biopic est malheureusement presque passé inaperçu, ne faisant pas le poids face aux sorties en salles de vomissures bien franco-françaises dont les thèmes sont toujours les mêmes : les couples en crise ou les comédies à deux balles supposées nous faire rire. Bref, afin d'éviter un hors-sujet j'arrête là ;-)

Chris Damned a dit…

Ha ha ha ! Et pendant ce temps là, la croisette s'amuse...

Ranx Ze Vox a dit…

J'avais pas vraiment accroché sur le film mais ma copine avait adoré, faudrait peut être que je me le retente. Pour ce qui est de l'état du cinéma en France, je suis d'accord sur toute la ligne, c'est la cata !
Pour éviter de faire passer les comédies à la con bien de chez nous pour pire que ce qu'elles sont, les distributeurs boycottent tout un tas de films ricains carrément fendards comme ceux de Will Ferrell par exemple qui ne sortent quasiment jamais en salles. C'est sur que si le grand public découvre ce gonze ce sera difficile ensuite de lui vendre dany boon.
Hugo Spanky

Le cabinet des rugosités a dit…

Hello,
Oui Michael Shannon est un grand acteur, faut le voir dans Bug ;)) (dans Boarwalk Empire aussi son rôle est terrible ;p)
Pour le film je suis d'accord aussi, il est juste, bien interprété et pas prétentieux. Après je peux comprendre qu'on les compare à un girls band, si ce n'est pas dit méchamment, tout comme on pourrait presque le dire des Temptations..
♫ ♪ Can't stay at home can't stay at school ♪♫

Sylvie

Chris Damned a dit…

Bienvenue Sylvie, je vois que tu es fan du monsieur (entre autres). La prochaine étape cinématographique sera peut être la série (la vraie, avec Peter Sellers) des Panthère Rose... De quoi se bidonner avec classe.

Le cabinet des rugosités a dit…

Merci et pareillement à toi pour mon blog ;)
Le chinois planqué dans la maison ;))) c'est nul mais je marche à tous les coups ;))